Une succession de repreneurs

jeudi 26 mars 2015
par  Gilles

La clinique Marcadet a fermé ses portes de façon définitive le 16 février 2015 pour impayés de loyers, « la direction devait quand même près de 500 000 euros à Mapad Santé, propriétaire des murs » explique une élue CGT du Comité d’entreprise (CE).

L’inspecteur du travail s’étonne, lui, à propos de l’expulsion « Le plus impressionnant dans cette histoire, c’est le déploiement des forces de l’ordre, 50 CRS mobilisés pour quelques médecins et infirmiers ».

Une succession de repreneurs

Trois repreneurs en 18 mois, « ce qui fait beaucoup, d’autant que les zones d’ombres dans la comptabilité demeurent » nous explique l’ inspecteur du travail, joint par téléphone avant d’ajouter que« Kapa santé et par la suite Monsieur Brènot auraient ponctionner des sommes importantes, plusieurs milliers d’euros, tous les mois et les envoyaient à Aix en Provence, à la maison mère, sans facture, ni justificatif et sur une période de 18 mois, en gros. J’ai eu cette information par une personne proche de l’ancien comptable. Le Comité d’Entreprise a mandaté un expert pour éplucher les comptes et y voir plus clair ».

Et de préciser que « certains mois, ces virements vers le siège de Kapa santé pouvaient atteindre 800.000 euros ». Où est cet argent aujourd’hui et à quoi a-t-il pu servir ?

Du coté de Kapa Santé, point d’information mais une chose est sûre, « Monsieur Brénot ne travaille plus pour nous » m’explique la DRH.
Remboursement de la dette

« La clinique n’a pas de patrimoine, l’actif et le compte bancaire sont à zéro euro. Il ne reste que le matériel qui n’a été, curieusement, ni inventorié, ni évalué » continue de nous expliquer l’ inspecteur du travail
Sur le montant de la dette réelle et cumulée (sociale et fiscale), « elle s’élève aujourd’hui à 4,7 millions d’ euros , selon le liquidateur judiciaire » nous explique, de son coté, une élue du personnel.
Le cabinet BTSG, chargé de la liquidation judiciaire, n’a pour l’instant, pas répondu à nos questions.

Coté Radiologie

La direction de la clinique a entrainé dans sa chute le cabinet de radiologie ( 250 m2), situé à coté au 199 rue Marcadet, qu’elle sous louait avec un contrat d’exercice, « nous sommes une victime collatérale de cette situation car nous avons toujours payé régulièrement nos factures à la clinique » écrivent à l’attention du public les responsables de la radiologie.

Des salariés toujours en attente de reclassement

Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), a commencé autour du 14 Mars et permettra à certains salariés de retrouver du travail. Et les autres ?
Devant de vraies angoisses, espérons que les réponses seront appropriées et bénéfiques pour les personnels de santé, aujourd’hui à la rue.


Brèves

4 septembre 2016 - Un nouveau canard est arrivé

Le mercredi 9 Mars 2016, près de la place de Clichy est né un nouveau journal, un quotidien sur (...)

4 septembre 2016 - Un nouveau canard est arrivé

Le mercredi 9 Mars 2016, près de la place de Clichy est né un nouveau journal, un quotidien sur (...)

24 août 2016 - Un nouveau canard est arrivé

Le mercredi 9 Mars 2016, près de la place de Clichy est né un nouveau journal, un quotidien sur (...)

19 février 2010 - La Coordination des Intermittents et Précaires doit être relogée

Nous avons besoin de lieux
pour habiter le monde
Signiez La Pétition

14 février 2010 - CHÔMEURS : Pas de fin de droits en 2010

CHÔMEURS : Pas de fin de droits en 2010
Messieurs Sarkozy, Fillon et Darcos
Votre (...)